communauté francophone de joueurs sims
 
AccueilAccueil  Le site  Chaine You Tube  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  RechercherRechercher  

Partagez | 
 

 [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phinae

As de l'acrylique
avatar
As de l'acrylique


Féminin Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 54
Localisation : entre 2 champs de maïs du sud-ouest

MessageSujet: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Mar 07 Mai 2013, 20:19


Choisir un point de vue pour un récit




Dans un récit, quel qu’il soit, la description se fait toujours selon un point de vue (je préfère dire « angle de vue »,) qui diffère selon l’effet recherché. C’est un peu comme une scène de film. L’effet ne sera pas le même, selon que l’on filme une table de restaurant en disposant la caméra à l’intérieur de la salle, avec la promiscuité, les bruits, les lumières, ou bien si on filme depuis l’extérieur, où tout cela est atténué mais où on profite de l’ambiance de la rue, de la lumière du soleil etc... L’impression laissée par la scène pourra être totalement différente. C’est pareil avec l’écriture.

Voici ce qui est dit à ce sujet dans les cours de littérature, tels que je les ai trouvés sur le net. C’est intéressant à lire, mais retenez surtout que ce qui compte, c’est de se lancer et de s’entraîner. Peu importe le nom qu'on donne aux choses, il faut les pratiquer pour réussir à les maîtriser.

Les différents points de vue


Le point de vue interne

Une expression qui indique que le récit est fait à travers les yeux de l’un des personnages (généralement le héros du chapitre). Autrement dit, tout passe par lui, l’action et les descriptions sont conduites à travers le filtre de ses émotions, pensées et sensations.

Ce récit peut être fait indifféremment à la première personne, ou à la troisième personne.
On appelle ce personnage : « le narrateur ».

Il peut y avoir plusieurs narrateurs successifs, chacun à tour de rôle va "prendre la main" pour raconter les choses à sa sauce, en fonction de la façon dont il les vit.  Dans ce cas, le récit est souvent fait à la troisième personne (j'ai bien dit : "souvent". Ce n'est pas une obligation).


Le point de vue externe

Ici, le récit est fait à la 3ème personne, par un narrateur qui ne participe pas à l’action, ne fait pas partie de l’histoire. Il est un simple témoin qui rapporte les faits et gestes des autres. Il porte un regard neutre sur les faits qui se déroulent devant lui, ne se permet aucun commentaire, aucun jugement.


Le point de vue omniscient

Autre récit fait à la 3ème personne, du latin "omni= tout", et "scia=savoir". Le narrateur sait tout de ses personnages, leur histoire, leur passé, leurs pensées, leurs sentiments, il peut les juger, et commenter l'action. En somme, il est Dieu le père en personne, qui sait tout sur tout et sur tout le monde.


Voici pour la théorie.

En pratique, bien souvent, dans un récit, plusieurs points de vue vont cohabiter. Les chapitres vont mettre en scène des personnages, des situations et des contextes différents pour lesquels on devra trouver le point de vue le mieux adapté. On peut sans problème tout combiner. Dans certains romans on trouve aussi bien des passages écrits à la première personne qu’à la troisième. Tout est possible du moment que le récit y trouve son compte et que l'on parvient à manier sa plume avec aisance.


Dernière édition par Phinae le Mer 08 Mai 2013, 13:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://phinae-simblr.tumblr.com/
Phinae

As de l'acrylique
avatar
As de l'acrylique


Féminin Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 54
Localisation : entre 2 champs de maïs du sud-ouest

MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Mar 07 Mai 2013, 20:19

Avantages et inconvénients des différents points de vue

N'ayant pas le souvenir d'avoir appris tout cela en classe, je vous fais part ici de ma propre expérience et de mes propres déductions, aussi bien en tant qu'amoureuse de l'écriture qu'en tant que lectrice. Vous avez le droit de penser différemment en fonction de vos goûts.

Le point de vue interne

Quand il est bien utilisé, il a l’avantage de rendre le récit particulièrement vivant et réaliste (et crédible, aussi !). On s’attache plus vite au personnage, car on est en prise directe et constante avec son vécu, tant intérieur qu’extérieur.

Ou bien, on le détestera plus vite, c’est selon ! (ça arrive aussi....).

Le personnage en quelque sorte « se met à nu » sous nos yeux, du moins on a cette impression, car rien n’oblige à tout dire, les zones d’ombre peuvent persister (mais devront être éclaircies au moment opportun). Cela donne à la scène un relief, une couleur, une personnalité qui fait tout son charme.

Toute la difficulté pour l’auteur est d’arriver à cerner suffisamment son perso pour pouvoir le décrire et faire vivre la scène correctement. Cela demande tout un travail préliminaire, de réflexion, d’imagination, pour bien définir le personnage, son caractère, ses réactions, sa destinée, ses relations avec les autres personnages, bref tout ce qui le concerne et qui aura un intérêt pour le récit.

Pendant ce temps il n’est pas question d’écrire la moindre ligne, il faut laisser le projet mûrir et la pâte lever (ben oui, comme en cuisine), sauf pour coucher ce portrait sur papier si vous y tenez. Il existe des logiciels prévus tout exprès pour ce travail de fond. Pour ma part je préfère écrire une sorte de résumé ou bien de prologue qui débroussaille un peu le terrain et me sert d’échauffement, de mise en condition.

Ce boulot s’apparente (je trouve) au travail du comédien, dans lequel on crée et s’approprie un personnage pour le manipuler. Sauf qu’ici, au lieu de jouer avec son corps et sa voix, on va jouer avec les mots. Le personnage peut, par exemple, adopter un vocabulaire qui lui est propre, un rythme de parole particulier etc. Tout se rapporte à lui et tout est bon pour personnaliser la scène.

L’inconvénient de ce point de vue peut être son manque total d’objectivité. Le héros peut avoir un point de vue faussé par ses sentiments et ses émotions. Ou fragmenté, si par exemple une partie de l’action s’est déroulée hors de sa présence ou hors de sa vue (c’est souvent le cas). C’est un point de vue à la fois très ouvert pour un auteur, car il offre des possibilités infinies, et très fermé car il exige discipline et rigueur. Mais avec ce point de vue-là, ce manque d’objectivité n’est pas bien grave (jusqu’à un certain point), car ce qui compte c’est justement d’exprimer la vérité de ce personnage à un moment donné, de décrire une personnalité, un vécu. Donc c’est un mode de narration privilégié pour des personnages hauts en couleur.
Pour vous aider dans votre définition de personnages, vous pouvez consulter cette fiche : Rédaction de fiches personnages complète


Le point de vue externe

Ici (si j’ai bien compris) c’est tout le contraire : le narrateur étant un observateur extérieur, cela présage, a priori, une meilleure objectivité, puisque le regard est détaché, un peu comme quelqu’un qui serait invité à faire des photos de mariage mais qui ne ferait pas partie de la famille : il fait son boulot, fait poser tout le monde, met ses photos en boîte, observe un peu tout ça, les invités, l’apéritif, etc, mais n’est pas impliqué émotionnellement.

Il a davantage une vue d’ensemble, puisqu’il ne participe pas à la fête, ce qui lui laisse le temps et la disponibilité d’esprit pour tout bien regarder et tout bien voir. Il peut éventuellement remarquer tout plein de détails que ne verrait pas quelqu’un qui a un point de vue interne, car il là pour observer.

L’inconvénient c’est justement que ce narrateur n’a qu’un point de vue extérieur, il ne s’attache qu’aux apparences. Il est donc possible que sa vision, malgré tout, soit faussée, superficielle, pour peu qu’il ait affaire à des personnages hypocrites, qui cachent leur jeu, ou bien renfermés.

Tout ça pour dire que lorsqu’on parle d’objectivité : c’est toujours très relatif.
Qu’est-ce qui est objectif dans une scène de photo de mariage ? (pour reprendre l’exemple précédent). Les mariés posant pour la photo, souriants, heureux en apparence ? Ou bien le fait que la mariée, sous le sourire et l’apparente joie, se demande secrètement si elle a vraiment fait le bon choix, si elle n’aurait pas mieux fait d’en épouser un autre ? Doutes, que l’on ne connaîtra pas, si l’on s’en tient au point de vue externe ? C’est pourtant tout aussi réel, pour elle, que son sourire ! C’est son objectivité à elle, toute personnelle. Mais dans un point de vue externe, il ne sera possible d’en rendre compte que si elle l’exprime ouvertement en se confiant à quelqu’un ou par un acte quelconque (par exemple, si on la voit pleurer...).

Avec un point de vue externe, les informations devront donc être livrées sous forme de dialogues et de descriptions plutôt que sous forme de pensées, d’émotions ou de sensations. On se rendra compte que la mariée a des regrets en remarquant par exemple qu’elle paraît par moments un peu triste, un peu absente, ou bien n’est pas aussi proche du marié qu’on pourrait l’imaginer. Pour accentuer ce fait, on peut imaginer une dispute entre les deux, par exemple, au cours de laquelle il lui reprocherait son attitude. C’est à travers cet incident que l’on prendra vraiment conscience que la mariée n’est pas si heureuse que ça, puisqu’on n’a pas la possibilité de lire dans ses pensées.

Alors que dans un récit avec point de vue interne, la description de ses pensées, émotions et sentiments profonds (non exprimées verbalement) pourraient nous en apprendre beaucoup sur elle et sur ce qui l’entoure.

Mais est-ce ce que l’on veut ? Si l’on a seulement souhaité décrire une scène de mariage en mettant l’accent sur le décor, les fleurs, la robe, l’émotion des invités, les tenues qu’ils portent etc, le point de vue externe est, a priori, mieux adapté. Le choix du point de vue est donc fonction de ce que l’on a voulu montrer. Aucun n’est meilleur qu’un autre, il dépend du but recherché.



Le point de vue omniscient

Il a l’avantage de voir à la fois l’intérieur et l’extérieur de la scène, les faits, les actes, mais aussi les pensées et sentiments de chacun. Comme il fait le tour de la question dans tous ses recoins, il permet de présenter et développer sous toutes leurs facettes des récits complexes avec de nombreuses intrigues et leurs ramifications.

J’ai lu quelque part qu’il est le mode idéal pour une analyse psychologique et une mise à nu des personnages : je ne suis pas d’accord sur ce point. Pour moi, le point de vue interne fait la même chose tout aussi bien et peut-être mieux, mais d'une autre façon.

L’inconvénient du mode omniscient (à mon avis) : il réclame de maîtriser parfaitement votre récit, ses tenants, ses aboutissants, son déroulement, car vous ne pouvez rien laisser au hasard (pas plus que dans les autres modes, mais ici, encore moins). C’est la description d’un univers dans ses moindres détails, en trois dimensions et, au besoin, à tous les temps, passé, présent, futur.

A mon avis il réclame aussi d’avoir un style d’écriture prenant et un scénario captivant, pour savoir retenir le lecteur, faire en sorte qu’il ne se lasse pas en route.

Il y a en effet, puisqu’on a la possibilité de tout dire, le risque de se perdre dans une multitude de détails et de détours sans intérêt. Je me souviens d’un livre écrit de cette façon que je n’ai pas réussi à finir : c’était trop long, trop lourd, trop détaillé, je m’ennuyais, l’action se diluait au fil des pages.

A chaque instant il faut donc se demander si ce que l’on raconte est pertinent et ne va pas alourdir inutilement le rythme du récit. C’est le cas aussi dans les autres modes, mais ici on court plus encore le risque de se disperser, me semble-t-il. Les auteurs des siècles passés écrivaient beaucoup ainsi (Honoré de Balzac, entre autres) et c’est sans doute pour cela que pour ma part je n’ai jamais aimé ce qu’on appelle «la littérature classique» : c’est très bien écrit mais ça traîne en longueur (cela dit tant mieux pour vous si vous aimez ça, il en faut pour tous les goûts).

Et pourtant, comme avec les autres angles de vue, avant d'écrire il faut avoir pris le temps de bien imaginer ce que l'on aura à raconter, de laisser se développer en nous les paysages, l'atmosphère, les personnages, tout ce qui compose l'histoire.

Avec ce mode de narration, il y aussi le risque de faire un récit impersonnel, qui n’aura pas la saveur, la verve d’un personnage en particulier (THE héros charismatique, comme il se doit, celui qui nous tient en haleine de bout en bout). Un bon récit doit avoir un « souffle » qui nous emporte. C’est pour cela qu’il est utile d’alterner les angles de vue.


Dernière édition par Phinae le Ven 14 Juin 2013, 13:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://phinae-simblr.tumblr.com/
Phinae

As de l'acrylique
avatar
As de l'acrylique


Féminin Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 54
Localisation : entre 2 champs de maïs du sud-ouest

MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Mar 07 Mai 2013, 20:22

Les points de vue et leur utilisation

Quel point de vue pour quel genre de récit ?

Ici, on ne peut citer aucune généralité. En écriture il n’y a pas de règles figées, il faut se fier à ses envies, à son instinct, voir de quelle façon on fonctionne, ce qui nous procure le plus de plaisir (un mot à ne jamais perdre de vue) et avec quel mode on se sent le plus à l’aise, aussi bien de façon générale que pour un récit particulier. Mais aussi ce qui est le plus représentatif de l’idée que vous vous faites de votre histoire. On vous dira que l’écriture, c’est comme tout, ça s’apprend, il y a des techniques et tout ça : certes, ça peut servir. Mais l’essentiel n’est pas là. C’est comme apprendre à nager : si vous ne vous jetez pas à l’eau, vous ne saurez jamais.

Les questions à se poser sont :
qu’est-ce que j’ai envie de présenter dans cette histoire ?
Qu’est-ce que je veux montrer ?
Qu’est-ce que je veux faire ressortir ?
Qu’est-ce qui me touche dans cette histoire et que j’ai envie de partager avec le lecteur ?
La belle photo de mariage et la belle robe, ou bien les doutes secrets de la mariée sous le sourire de circonstance ? Tout dépend de ce choix-là et c’est cela qui compte et rien d’autre.

En fonction de ça, vous choisirez l’un ou l’autre mode : vous avez envie de parler de la photo des mariés souriants et de rien d’autre ? Faites-le, vous êtes libre, c’est votre création, votre récit, votre décision. On ne saura peut-être pas que la mariée était triste, mais on ne peut jamais tout savoir sur tout. Dans la vraie vie, c’est pareil, on trie sans cesse et on choisit en permanence avec quel angle de vue on aborde les choses. Peut-être que quelqu’un d’autre après vous fera un autre récit avec les doutes de la mariée, ou bien que plus tard vous aurez l’occasion de parler de ces doutes à l’occasion d’une autre scène.... mais pour le moment, vous avez décidé de vous concentrer sur la photo d’elle en train de sourire, c’est votre droit.

Le point de vue interne

Convient en particulier quand vous aimez explorer la nature humaine, quand vous avez des personnages que vous aimez particulièrement, que vous « sentez » bien et que vous avez envie de laisser s’exprimer pleinement, quelle que soit leur histoire, leur destinée, leur époque. Parfait pour mettre l’accent sur la description de la vie intérieure (les fameux doutes secrets de la mariée).



Le point de vue externe

Paraît bien adapté aux histoires policières, pour laisser au lecteur la possibilité de se faire sa propre opinion en distillant les infos à mesure qu’elles apparaissent, en toute neutralité. Agatha Christie a beaucoup écrit sur ce mode (à force de la lire, avec un peu de jugeotte, on finit par deviner qui a fait le coup). C’est aussi évidemment le point de vue des biographies.



Le point de vue omniscient

A priori peut convenir pour des récits historiques ou fantastiques, où le contexte et l’environnement ont une importance capitale.

Encore une fois, il n’y a aucune obligation pour quoi que ce soit et on peut passer d’un mode à un autre en cours de rédaction. Dans cette belle aventure, vous êtes libre de tout essayer !

Et pour apprendre à repérer facilement, puis se familiariser avec les différents points de vue, lire différents auteurs et genres littéraires est une bonne idée.

MODE D'EMPLOI

N'hésitez pas à remercier l'auteur de ce tutoriel ou à faire partager votre expérience personnelle. Si vous avez créé quelque chose en suivant le tuto pourquoi pas la poster afin de la montrer à l'auteur

-----------------------------------------

Pour d'éventuelles questions, c'est par ici et si vous souhaitez en apprendre plus sur le sujet, rendez-vous dans la salle travaux pratiques

Bonne journée

Revenir en haut Aller en bas
http://phinae-simblr.tumblr.com/
Goby03

Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu


Masculin Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 20
Localisation : quelque part en auvergne

MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Dim 12 Mai 2013, 10:48

Super fiche ! cheers Merci Phinae !



Merci Maya pour ces superbes signatures !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://plaisirdessims.blogspot.fr/
Yuu

Peintre prestigieux
avatar
Peintre prestigieux


Féminin Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Ven 14 Juin 2013, 08:40

Merci pour la fiche Phinae !

Elle est vraiment superbe ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Bettyboopjade

Ange gardien
avatar
Ange gardien


Féminin Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 35
Localisation : Mons (Belgique)

MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Ven 14 Juin 2013, 11:17

Merci Phinae ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://bettyboopjade.canalblog.com/
Phinae

As de l'acrylique
avatar
As de l'acrylique


Féminin Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 54
Localisation : entre 2 champs de maïs du sud-ouest

MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Ven 14 Juin 2013, 13:57

Merci à vous trois. Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://phinae-simblr.tumblr.com/
Delise

Admin
avatar
Admin


Féminin Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 38
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Sam 15 Juin 2013, 11:05

Merci beaucoup pour cette fiche, Phinae ! Very Happy



   
Sign by Lady, merci ♥ ♥
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sonoshee

Boulet de la toile
avatar
Boulet de la toile


Féminin Date d'inscription : 16/08/2013
Age : 21
Localisation : Quelque part dans ce monde :o

MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Jeu 29 Aoû 2013, 00:41

Merci pour ces précisions Phinae ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
CometNocta

Boulet de la toile
avatar
Boulet de la toile


Féminin Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 21
Localisation : France

MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Dim 20 Mar 2016, 16:29

Encore merci pour cette nouvelle fiche très complète et très intéressante !
En ce qui me concerne, j'ai un blocage avec les récits à la première personne. Je n'y arrive pas, je n'adhère pas, j'ai besoin d'un narrateur externe pour me familiariser avec l'histoire. Je pense que ça doit venir des fictions remplies de Mary-Sues et Gary-Sues que j'ai lues dans ma jeunesse et qui m'ont fait associer une narration à la première personne à un manque de qualité ... Je serais ravie en tous cas de tomber sur THE narration qui me fera changer d'avis là-dessus !
Revenir en haut Aller en bas
http://Mystic-Connection.skyrock.com
Phinae

As de l'acrylique
avatar
As de l'acrylique


Féminin Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 54
Localisation : entre 2 champs de maïs du sud-ouest

MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   Mar 22 Mar 2016, 14:17

Je suis comme toi, je n'aime pas non plus les récits écrits à la première personne, pas sur un ouvrage entier en tout cas. Sauf si c'est vraiment justifié (témoignage vécu...) je trouve que c'est une solution de facilité. J'aime voir l'histoire à travers les yeux de nombreux personnages, et que chacun puisse s'exprimer, ça rend le récit plus riche, plus passionnant. Je crois que c'est le résultat de mes nombreuses relectures de mes romans favoris, dans lesquels le destin de nombreux personnages était raconté sur un mode externe. Après ça, un récit fait à la première personne, ça m'a paru sans consistance. Mais c'est peut-être une question de goût. Ecrire à la première personne peut être très difficile aussi, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://phinae-simblr.tumblr.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Fiche] Choisir un point de vue pour la narration   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fiche] Choisir un point de vue pour la narration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choisir sa tenue pour aller au travail
» Exemple de fiche de présentation pour le recrutement AFR
» [1750] pour tournoi
» IMSYC 2010 sur SOL : Quel bateau choisir ????
» [résolu]Question de point d'attaque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sims Artists :: Apprentissage :: Histoires, vidéos et séances photos :: Ecriture & Chroniques-
Sauter vers: